Lundi 30 novembre 2020

Mon Compte


Mot de passe oublié ?

S'inscrire (gratuit)
 
 

 Article suivant  Article précédent  Sur le même thème

DROIT | article publié le, 14/10/20 0 réaction 


Un congé indemnisé par la Caf pour s’occuper de ses proches : qui peut en bénéficier ?

 
 

L’indemnisation du congé de proche aidant est l’une des dispositions de la loi de financement de la Sécurité sociale 2020.

L’indemnisation du congé de proche aidant est l’une des dispositions de la loi de financement de la Sécurité sociale 2020.

Parent en perte d’autonomie, conjoint malade, enfant en situation de handicap… à partir d’octobre 2020, le congé qui permet d’arrêter son activité professionnelle pour accompagner un membre de sa famille bénéficiera d’une contrepartie financière.

L’indemnisation du congé de proche aidant est l’une des dispositions de la loi de financement de la Sécurité sociale 2020, visant à encourager le recours à ce congé spécifique. Créé en 2017, il était jusqu'ici peu utilisé faute d'être rémunéré. S’adressant jusqu’à maintenant uniquement aux salariés (avec un an d’ancienneté au minimum, ce qui n’est plus le cas dans sa version 2020), il s’ouvre aux fonctionnaires, aux travailleurs indépendants et aux personnes en recherche d’emploi qui pourront faire le choix, pendant cette période, de suspendre leur allocation chômage.

« Autre évolution embarquée dans cette réforme : ce congé pourra désormais être pris de manière fractionnée, sous forme de journées ou même de demi-journées, indique Isabelle Brohier, responsable du pôle Solidarité et insertion à la Caisse nationale des Allocations familiales (Cnaf). Une souplesse permettant de s’adapter au plus près des besoins des proches aidants. »

Les bénéficiaires toucheront une allocation journalière de proche aidant (Ajpa), qui vise à compenser une partie de la perte de salaire, dans la limite de soixante-six jours au cours du parcours professionnel. Son montant : 43,83 euros par jour pour une personne vivant en couple, et 52,08 euros pour une personne seule.

Ouverture de droits à la retraite

« Cette indemnisation sera versée par la caisse d’Allocations familiales (Caf) et la Mutualité sociale agricole (Msa) pour les agriculteurs, sans conditions de ressources, ajoute Isabelle Brohier. En revanche, elle sera imposable et soumise à la Csg-Crds, car elle constitue un revenu de remplacement, et ne sera pas cumulable avec une autre allocation. »

Bon à savoir : elle ouvrira des droits à la retraite. Sachez, enfin, que légalement, l’employeur ne peut pas refuser ce congé si le demandeur y a droit.

EN SAVOIR + :
Congé de proche aidant


© Handicap Infos - source : caf


 Haut de page



 
 


 Article suivant  Article précédent  Sur le même thème